Préfecture

  • Information sticker pour se déplacer le 06 juin

    Une Zone de Circulation Régulée sera mise en place le 6 juin 2024. 

    La ZCR est une zone où la circulation routière est réservée aux riverains, à leurs proches, ainsi qu’à certains professionnels. L’objectif de la ZCR est d’alléger le trafic routier dans la zone concentrant les commémorations importantes, le 6 juin, afin de sécuriser l’acheminement des cortèges de vétérans, des cortèges officiels, ainsi que des invités, des forces de l’ordre et des secours.

    Elle sera activée uniquement le 6 juin dès 6h. Ailleurs dans le département, la circulation sera libre ; au sein de la ZCR, sur certains axes, la circulation sera interdite.

    Qui est concerné ?

    • Les résidents de la ZCR (résidences principales et secondaires) ;

    • Les clients d’hôtels, gîtes ou campings dans la ZCR ;

    • Les acteurs de la vie économique et sociale (taxis, services à la personne, services publics, autocaristes, véhicules d’entreprises, professionnels en général…) obligés de circuler dans la ZCR le 6 juin 2024 et capables d’en justifier.

    L’entrée dans la ZCR sera contrôlée par les forces de l’ordre toute la journée du 6 juin ; la sortie de la ZCR en revanche sera libre.

    Comment récupérer votre sticker ?

    Les stickers seront délivrés sur présentation des 4 justificatifs suivants :

    • La carte grise du véhicule

    • Un justificatif de domicile ou tout justificatif démontrant la nécessité d’accéder le 6 juin (contrat de location de gîte, facture d’hôtel…)

    • Une pièce d’identité valide

    • Un formulaire de demande (choisissez le formulaire selon votre cas) que vous pourrezretrouver via le lien suivant : https://www.calvados.gouv.fr/Actions-de-l-Etat/80eanniversaire-du-Debarquement-et-de-la-liberation-de-la-Normandie/ZCR-Stickage-RTZand-sticker-application/Foire-aux-questions-ZCR-et-stickage → rubrique « à qui s’adresser ? »

     

    Qui contacter en cas de besoin ?

     

    La cellule de réponse au public (CRP)

    Drapeaux canadien et francais

  • Arrêté préfectoral sur la campagne de chasse 2023-2024

     Vous pouvez télécharger l'arrêté préfectoral d'ouverture et de clôture  de la campagne de chasse 2023-2024 visé le 11 août 2023 : Arrete prefectorale sur la campagne de chasse 2023 2024 20230811arrete-prefectorale-sur-la-campagne-de-chasse-2023-2024.pdf

    Vous pouvez consulter, sur le site de la préfecture du Calvados, les documents associés en cliquant sur le lien suivant :

    Lien site Préfecture

     

    Arrete prefectorale sur la campagne de chasse 2023 2024 p1

  • Sécheresse : VAL D'ARRY passe au niveau VIGILANCE

    SITUATION AU 20 OCTOBRE 2022 :
    Le comité de gestion de la ressource en eau regroupant les services de l’État et les acteurs concernés par la sécheresse (élus, gestionnaires de l’eau, chambres d’agriculture, de l’industrie, de l’artisanat, association de consommateurs, …) s’est réuni le 19 octobre 2022 sous la présidence de la secrétaire générale de la préfecture du Calvados pour partager l’état des lieux des ressources, les tendances à venir et les mesures de restriction à adapter.

     

    La situation hydrologique et hydrogéologique sur l’ensemble du département continue de s’améliorer. Cette dernière reste plus marquée à l’est du département qu’à l’ouest. La première quinzaine de jours du mois d’octobre se situe, en termes de pluviométrie, en dessous des moyennes de saison. Le cumul des volumes importants de pluie observé depuis début septembre a toutefois permis une amélioration du niveau des rivières sur une bonne partie du département sauf pour les cours d’eau du bassin du Virois qui restent fragiles.
    Les nappes souterraines continuent leur amorce de remontée, à l’exception de la nappe du Trias qui reste sous le seuil d’alerte.

    Compte tenu de ces éléments, il est décidé d’assouplir les niveaux d’alerte :

    • le bassin de la Vire passe du niveau d’ALERTE RENFORCéE à un niveau d’ALERTE ;
    les bassins versants de la Seulles et le secteur correspondant à la nappe du Trias passent du niveau d’alerte au niveau de VIGILANCE ;
    • les bassins versants de l’Aure et de l’Orne, ainsi que le secteur correspondant à la nappe du Bajo-Bathonien sortent du dispositif de restrictions sécheresse. Plus aucune mesure de restriction ne s’applique dans ces bassins, tout comme dans les bassins versants de la Touques, et de la Dives sortis de la zone de vigilance le 5 octobre 2022.

    Les restrictions communes à toutes les zones classées en vigilance/alerte ont été légèrement aménagées, notamment pour le fonctionnement des fontaines à eau en cimetières (désormais autorisé) et les lavages de voitures pour les exploitants professionnels.

    Les restrictions applicables à compter du 22 octobre sont les suivantes :

    • interdiction d’arroser les pelouses, les espaces verts publics et privés, des jardins, et les fleurs,
    • interdiction de remplir les piscines à usage personnel,
    • interdiction de laver les véhicules, à l’exception du lavage réalisé dans les stations disposant d’un moyen de recyclage de l’eau ou de matériel à haute pression (dans ce dernier cas, les portiques devront rester fermés). Ces stations devront au préalable avoir obtenu auprès de la DDTM une dérogation permettant leur ouverture ; cette dérogation devra être affichée sur place. Les autres stations de lavage sont fermées,
    • interdiction d’arroser les potagers entre 10 h et 17 h,
    • interdiction de faire fonctionner les fontaines d’ornement.

    Des mesures complémentaires propres à chaque secteur sont définies dans l’arrêté préfectoral.

    20221021 ap secheresse20221021-ap-secheresse.pdf ( 724.5 ko - 21/10/2022)

     

  • Sécheresse : VAL D'ARRY passe au niveau ALERTE

    Le comité de gestion de la ressource en eau regroupant les services de l’État et les acteurs concernés par la sécheresse (élus, gestionnaires de l’eau, chambres d’agriculture, de l’industrie, de l’artisanat , association de consommateurs, ..) s’est réuni le 5 octobre 2022 sous la présidence du Préfet pour partager l’état des lieux des ressources, les tendances à venir et les mesures de restriction à adapter.

    La situation hydrologique et hydrogéologique s’améliore sur l’ensemble du département bien que plus modestement à l’ouest. Le mois de septembre est marqué par des précipitations très significatives mais très différentes en termes de volume global entre l’est et l’ouest.

    Les débits des cours d’eau remonte partout avec des hausses plus ou moins marquées en fonction des volumes de précipitations. Les nappes souterraines ont fini leur vidange estivale et amorcent une remontée sauf pour la nappe du Trias qui reste sous le seuil d’alerte.

    Compte tenu de ces éléments, il est décidé d’assouplir les niveaux d’alerte :
    • le bassin de la Vire passe du niveau de crise à un niveau d’ALERTE RENFORCEE ;
    • les bassins versants de l’Orne, de la Seulle et le secteur correspondant à la nappe du Trias passent du niveau d’alerte renforcée au niveau d’ALERTE ;
    • le secteur correspondant à la nappe du Bajo-Bathonien passe du niveau d’alerte au niveau de VIGILANCE ;
    • les bassins versants de la Touques, de l’Aure et de la Dives sortent du dispositif de restrictions sécheresse. Plus aucune mesure de restriction ne s’applique dans ces bassins.

    Les restrictions communes à toutes les zones classées en vigilance/alerte/alerte renforcée sont pour l’essentiel inchangées et sont les suivantes :

    • interdiction d’arroser les pelouses, les espaces verts publics et privés, des jardins, et les fleurs,
    • interdiction de remplir les piscines à usage personnel,
    • interdiction de laver les véhicules, à l’exception du lavage réalisé dans les stations disposant d’un moyen de recyclage de l’eau. Ces stations devront au préalable avoir obtenu auprès de la DDTM une dérogation permettant leur ouverture ; cette dérogation devra être affichée sur place. Les autres stations de lavage sont fermées ( Liste des centres de lavage ayant obtenu une dérogation (au 29 septembre 2022) (format pdf - 70.7 ko - 29/09/2022) )

    interdiction d’arroser les potagers entre 10 h et 17 h,

    interdiction de faire fonctionner les fontaines d’ornement, les points d’eau dans les cimetières (à l’exception de la semaine précédant la Toussaint) et les douches de plages.

    Des mesures complémentaires propres à chaque secteur sont définies dans l’arrêté préfectoral.: Arrêté préfectoral portant limitation ou interdiction provisoire des usages de l’eau dans le Calvados du 07 10 2022arrete-prefectoral-secheresse-du-07-10-2022.pdf

  • Sécheresse : VAL D'ARRY toujours en Alerte renforcée

    Depuis plus de deux mois, le département est confronté à une situation de sécheresse inédite. Malgré les pluies de ces deux dernières semaines, parfois localisées et orageuses, la remontée du niveau des cours d’eau apparaît fragile. Le niveau des nappes phréatiques, bien que bénéficiant d’un ralentissement du phénomène de vidange estivale, est également parmi les plus bas constatés depuis de nombreuses années.
    Compte tenu de la situation hydrologique, l’arrêté préfectoral portant limitation ou restriction provisoire des usages de l’eau dans le département du Calvados maintient les bassins versants de l’Orne, de la Seulles et du Trias en « alerte renforcée », le bassin versant de la Vire en « crise » et les secteurs correspondant aux nappes souterraines dites du Bajocien/Bathonien en « alerte ». Le reste du département est toujours en situation de « vigilance ».

     

    Les mesures de restriction en vigueur depuis le mois d’août restent d’actualité.
    Demeurent notamment interdits sur l’ensemble du département :

    •  l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins, et des fleurs ;
    • le remplissage des piscines à usage personnel ;
    • l’arrosage des potagers entre 10 h et 20 h ;
    • le fonctionnement des fontaines d’ornement, des points d’eau dans les cimetières et des douches de plages.

    Deux évolutions sont toutefois apportées à ces mesures à compter du samedi 24 septembre 2022, compte tenu de l’amélioration de la situation hydrologique et de l’impact économique de ces mesures pour certains professionnels.

    Ainsi, le lavage des véhicules est de nouveau autorisé, mais uniquement dans les stations disposant d’un moyen de recyclage de l’eau. Ces stations devront au préalable avoir obtenu auprès du Préfet, après instruction par la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), une dérogation permettant leur ouverture (ddtm-ssicret@calvados.gouv.fr). Cette dérogation devra être affichée sur place. Les autres stations de lavage demeurent fermées.

    L’irrigation avec un système de goutte-à-goutte des cultures horticoles, des cultures hors sol, des cultures de plants sylvicoles et des cultures maraîchères est par ailleurs de nouveau autorisée en journée sur les secteurs en « alerte renforcée ».

    Des mesures complémentaires propres à chaque secteur sont définies dans l’arrêté préfectoral.


    Le présent arrêté préfectoral est applicable à compter du 24 septembre 2022 et au plus tard jusqu’au 30 novembre 2022.

    Arrêté préfectoral portant limitation ou interdiction provisoire des usages de l’eau dans le département du Calvados (format pdf - 1.3 Mo - 23/09/2022)
     

    Afin d’éviter des tensions sur l’alimentation en eau potable et préserver les milieux aquatiques :

    • le secteur correspondant à la nappe souterraine du Trias est placé en ALERTE RENFORCÉE ;
    • le bassin versant de l’Orne reste en ALERTE RENFORCÉE ;
    • le bassin versant de la Seulles reste en ALERTE RENFORCÉE ;
    • le bassin versant de la Vire reste en CRISE ;
    • le secteur correspondant à la nappe souterraine du Bajocien/Bathonien reste en ALERTE ;
    • le reste du département demeure en situation de vigilance.

  • Communiqué sécheresse et publication de l'arrêté préfectoral

    Le Pôle communication / Cabinet du Préfet Caen, le 19 juillet 2019

     

     

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE

    SÉCHERESSE : les mesures de restriction d’eau dans le Calvados

     

     

     

    La situation dans le département :

     

    Les pluies de l’hiver 2018-2019 n’ont pas permis le rechargement des nappes phréatiques, le cumul des précipitations est inférieur de 15 % par rapport à une année moyenne et les pluies efficaces (permettant le rechargement de la nappe) ont été dans les zones où le volume des nappes est très faible. Les pluies du mois de juin ont permis de reporter de quelques semaines le début de la sécheresse sans pour autant permettre d‘éviter cette situation.
    On peut légitimement craindre que les précipitations estivales ne rechargeront pas efficacement les ressources mobilisées pour l’alimentation en eau potable (évapotranspiration, sécheresse des sols).

    La Touques a atteint un débit faible qu’il est nécessaire de préserver afin de garantir la pérennité du milieu aquatique et s’assurer de l’approvisionnement en eau potable sur le long terme. L’arrêté cadre sécheresse prévoit que dès lors qu’une zone géographique est soumise à vigilance il convient d’appliquer ces mesures à l’ensemble du département.

    Compte tenu de la faiblesse constatée de la ressource en eau et des effets attendus des fortes chaleurs estivales sur la consommation comme sur les nappes et cours d’eau, le département du Calvados passe en VIGILANCE SÉCHERESSE

     

     

     

    Les mesures :

     

    Étant donné l’état préoccupant des ressources en eau du département et afin de garantir l’usage de l’eau potable à l’ensemble de la population, la Préfecture fait appel à la responsabilité et au sens civique de tous les usagers (particuliers, collectivités, entreprises, agriculteurs) pour faire un usage raisonné et économe de l’eau en restreignant volontairement leur consommation.

     

    Comment limiter votre consommation d’eau ? :

     

     

    • éviter entre 9 h et 19 h l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins, des stades, des terrains de golf, des pistes hippiques, l’irrigation des potagers, le remplissage des plans d'eau de loisirs à usage privé, des piscines à usage personnel et des mares de gabion, le lavage des voiries ;

    • éviter le nettoyage des bâtiments, hangars, locaux de stockage, terrasses privées en dehors des nécessités de salubrité publique ;

    • reporter dans la mesure du possible les travaux consommateurs d'eau, les travaux en rivière, les manœuvres des ouvrages hydrauliques, les vidanges de plans d’eau et la mise en service de nouveaux forages, pompages et retenues d’eau destinés à d’autres usages que l’alimentation en eau potable ;

    • privilégier dès que possible la réutilisation des eaux de pluie à l’utilisation du réseau public d’eau potable ;

    • réduire les consommations d'eau domestiques (privilégier les douches par rapport aux bains…) ;

    • privilégier le lavage des véhicules dans des stations de lavage avec recyclage de l'eau ;

    • limiter l’irrigation des cultures agricoles à 5 nuits par semaine ;

     

    Pref-presse@Calvados.gouv.fr

    Site Internet

    :

    www.calvados.gouv.fr

    facebook

    :

    Préfet du Calvados

    twitter

    :

    @Préfet14